Plus sur la théosophie

Plus sur la théosophie

La Société théosophique belge (STB) est une organisation de membres, branche d’une fraternité mondiale – la Société Théosophique internationale – dont le siège est à Adyar, Chennai, en Inde.

La Théosophie moderne postule que le champ de l’existence englobe plus que la réalité matérielle et passagère perceptible par nos sens. En fait, notre ignorance des aspects supérieurs de la réalité nous fait voir les choses d’un point de vue limité, ce qui la cause primaire de la souffrance. Nous pouvons acquérir la connaissance du Réel, tant dans l’univers que dans les êtres humains, par le biais d’une pratique spirituelle holistique comprenant l’étude, la méditation et le service altruiste envers tous les êtres vivants.

Des idées fondamentales

Ci-dessous sont reprises quelques-unes des idées fondamentales que la littérature théosophique propose à la réflexion. Cependant, la Société Théosophique ne demande pas à ses Membres d’adhérer à l’une de ces idées en particulier. Les membres n’ont qu’à se mettre d’accord avec les Trois Objets de notre organisation :

  • Derrière tout, le visible et l’invisible, il existe une Réalité absolue, éternelle, illimitée et immuable, qui est au-delà de la portée de la pensée humaine. La matière et la conscience (ou l’esprit) sont les deux aspects polaires de cette Réalité.
  • La théosophie postule un univers cyclique qui se manifeste, se développe et se dissout dans la Réalité absolue. Après une période de repos cosmique, un nouvel univers apparaît à nouveau.
  • Puisque tout procède (ou se manifeste) de cette Réalité unique, il n’y a qu’une seule Vie commune qui imprègne et soutient l’univers entier. Toute forme de vie est l’expression de cette Unité.
  • L’univers visible n’en est que la partie la plus dense ; l’univers entier contient également des dimensions ou des plans invisibles de types de matière-énergie extrêmement subtils qui interpénètrent le plan physique.
  • La Théosophie postule que l’univers a un but. Le système entier, visible et invisible, est la scène d’un grand schéma d’évolution, dans lequel la vie évolue vers une forme toujours plus expressive, une attention toujours plus sensible et une conscience toujours plus unifiée.
  • Il n’y a pas de lois mécaniques. L’univers est pénétré par une intelligence non anthropomorphe, à la fois immanente et transcendante qui est à la base de toutes les lois de la nature. En même temps, aucun miracle surnaturel n’est possible. Comme l’a dit H. P. Blavatsky, « la Déité est Loi ».
  • La conscience humaine est essentiellement identique à la Réalité ultime, que Ralph Waldo Emerson a appelée la « Sur-âme ». Cette unique Réalité suprême, étant la racine du véritable Soi, est partagée par chacun des individus, nous unissant ainsi les uns aux autres.
  • L’épanouissement progressif de cette Réalité divine latente en nous s’effectue sur une longue période de temps par le processus de réincarnation, qui est un aspect de la loi cyclique que l’on retrouve partout dans la nature.
  • Le cycle de la réincarnation est régi par la loi de cause à effet. Comme le dit Saint Paul, tout ce que nous semons, nous le récolterons inévitablement. C’est la loi du karma par laquelle nous tissons notre propre destin à travers les âges. C’est le grand espoir de l’humanité, car elle nous offre la possibilité de créer notre avenir par ce que nous faisons dans le présent.
  • Le pèlerinage humain nous conduit de la Source, où nous sommes une partie inconsciente de l’Un, à travers l’expérience de la multitude, pour finalement nous ramener en union avec la Réalité Divine Unique, mais maintenant en pleine conscience. Notre but est donc d’achever le cycle cosmique de manifestation par lequel nous atteignons une réalisation pleinement consciente de nous-mêmes en tant que partie intégrante de l’Un, qui n’est plus polarisée entre la conscience et la matière, ou divisée entre soi et l’autre. Cette réalisation s’appelle Illumination.